Nuage d'e-mails

3 conseils pour survivre aux e-mails

Comme une nuée de moustiques, ils ne nous donnent pas de repos. Ils engloutissent voracement un de nos atouts irremplaçables: notre temps. Et plus on les lis, plus il en arrive.

Il y a environ 300 milliards d’emails envoyés par jour, soit à peu près 3 millions par seconde et quelques centaines de trillion par an. Attendez, le meilleur arrive. Parmi ces trillions d’emails…90% sont des spams (statistiques Radicati Group).

Une chose est claire, pour beaucoup d’entre nous l’e-mail nous vole notre vie. Le flux de l’e-mail sur votre écran est comme un contre-courant dont les remous vous accompagnent partout… Vous vérifiez vos e-mails en vacances, la nuit, dans la voiture, à l’arrêt de bus, ou à la boulangerie. Comme un petit nuage de moustique qui vous suit partout.

Le livre «Survivre à la tyrannie des emails» de John Freman propose des voies de recours. Le plus important est sans doute de ne pas faire grossir ce nuage d’insectes.

1 – N’envoyez pas d’email, sauf si vous devez absolument utiliser cette forme de communication.

2 – Ne copiez pas de personnes dans votre message, à moins que vous ne le deviez absolument.

3 – Lisez vos e-mail uniquement deux fois par jour.

Freeman propose même de créer un envoi automatique d’e-mail qui renvoie le message ci-dessous :

«En raison d’un problème technique, il se peut que je ne puisse jamais voir votre e-mail. S’il est important, s’il vous plaît appelez-moi au xxx xxx-xxxx. Désolé pour la gêne occasionnée
Poli et constructif, ce petit message ouvre une nouvelle porte pour le contact humain.

Alors, si vous voulez arrêter de nourrir le nuage grandissant des emails qui nous polluent tous les jours et aspirent notre temps, prenez plutôt le téléphone…Chez ETMOS, nous préférons la chaleur du contact humain, et nous seront ravis de vous accueillir dans nos nouveaux locaux, alors ne nous envoyez pas de mail, appelez nous !

 

Une publication Etmos